Accueil Calendrier
 
Stages de base
 
Stages avancés
 
Rites de passage
 
Evénements
 
Soirées
 
Récit de voyage
Mongolie
 
Ethique Ma pratique
 
Chamanisme Chaman
Voyage chamanique Animaux
de pouvoir
Tambour chamanique Roue médecine
Mandala Animateur
Contacts








LE VOYAGE CHAMANIQUE

Depuis des millénaires, les différents peuples naturels ont développé des méthodes variées pour assister le passage
dans l'état de conscience chamanique. Une large majorité compte sur le son de percussions, particulièrement sur le son monocorde du tambour. Certains peuples ont recours à des substances psychédéliques, notamment là où le climat et l'humidité rendent peu pratique l'emploi du tambour. Dans tous les cas, c'est le contact avec l'esprit du tambour ou
de la plante sacrée qui est la clé de l'expérience chamanique.
La pratique du voyage chamanique est une des caractéristiques du chamanisme.
Elle demande discipline, concentration et résolution. Entamer et poursuivre un voyage
chamanique est essentiellement une questiond'attention, d'intention, de confiance et
de lâcher prise. D’attention entière, d’intention claire et sans attente de résultat et
de confiance dans les esprits et dans l'aide qu'ils apportent.

Dans la vie de tous les jours, c’est l’hémisphère gauche de notre cerveau qui domine. Des recherches sur les ondes cérébrales ont montré que le rythme bêta,
qui correspond à l'activité du cerveau gauche, fait place à des rythmes plus lents (alpha,
delta et thêta) dès que le tambour bat. Ce qui permet de sortir de cette dominante
des fonctions cérébrales gauches. Ces rythmes correspondent à l’état méditatif ou
de transe dans lequel le cerveau droit fonctionne pleinement.

Le tambour a donc pour effet de synchroniser les deux hémisphères cérébraux.
Le voyage chamanique est au-delà des dimensions physiques d'espace et de temps.
Le domaine non-ordinaire se compose de trois mondes :
le monde d'en haut, le monde d'en bas et le monde du milieu.
Le monde du milieu correspond à l'aspect non-ordinaire de notre réalité quotidienne.
Les mondes supérieurs et inférieurs, et leurs multiples niveaux, sont des plans spirituels.
Le monde d'en bas représente les domaines subtils de notre incarnation, il est souvent symbolisé par la terre. Le monde d'en haut représente les sphères célestes.

Le voyage chamanique est une expérience spirituelle profonde et puissante, sans cesse nouvelle. Chacun le vit et le perçoit avec tous ses sens et peut connaître des émotions comme la joie ou la tristesse. Chacun peut également se mettre à voler ou changer de forme au cours d’un voyage chamanique. Dans le voyage chamanique, chacun va à la rencontre de ses esprits, il communique et interagit avec eux. Il y a une multitude d’esprits ; les esprits de la nature (des directions, des éléments), les ancêtres, les animaux de pouvoir, les maîtres et guides spirituels.
 
Le travail avec les esprits est l’axe fondamental de la pratique chamanique. Chacun établit des relations et des contacts individuels
de plus en plus puissants avec un nombre d'esprits qui remplissent alors une fonction majeure dans son développement spirituel.
Parmi ceux-ci, il y a les esprits gardiens, appelés aussi esprits tutélaires, familiers, totems ou animaux de pouvoir. Ils protègent,
guident, servent et instruisent. Chacun acquiert aussi habituellement un ou plusieurs maîtres spirituels, esprits qui apparaissent
souvent sous forme humaine et qui lui offrent instruction spirituelle, conseils et assistance. Il peut également acquérir plusieurs esprits
auxiliaires qui lui procurent de l'aide
.
C'est ce contact direct avec la dimension spirituelle de notre propre univers qui fait de la pratique chamanique un travail sacré.

le stage de base


consulter le calendrier